Aller au contenu

Féminin et Unité

En ce 8 mars 2021 est célébrée la « Journée des Droits de la Femme », nous rappelant en filigrane le déséquilibre qui existe encore entre les conditions de Vie des femmes et celles de hommes, déséquilibre auquel il convient de mettre un terme au nom de l’équité des genres ; défini par l’UNESCO comme « un traitement équivalent pour les femmes et les hommes en termes de droits, d’avantages, d’obligations et de possibilités ». De nombreuses femmes et hommes se mobilisent et agissent quotidiennement pour que la situation des femmes dans le monde s’améliore. Ils ont tout mon soutien et toute ma gratitude.

 

« On ne peut pas résoudre un problème avec le même mode de pensée

que celui qui a généré le problème »

(Albert Einstein).

 

Si je regarde la réalité sous un autre angle, alors j’observe que ce qui se joue là se traduit à l’identique en termes de Polarités énergétiques. Le Principe masculin (pole yang) est globalement surinvesti, au détriment du Principe Féminin (pole Yin), quels que soient notre genre (femme/homme) et le domaine.

Si je me réfère à l’histoire, alors je constate que les premiers signes de violences faites aux femmes, et en particulier les mutilations génitales (excisions, infibulation etc..) sont apparus dès que les humains se sont sédentarisés (source : « la Fabuleuse histoire du clitoris » J.C. Piquard éditions H&O). Hors de question pour un humain homme de l’époque de prendre le risque de permettre à un enfant dont il ne serait pas géniteur de bénéficier d’une parcelle de ce qu’il définissait comme lui appartenant au risque de mettre en péril la survie de sa « descendance avérée ».

Or ;

Privilégier, comme nous le faisons encore, un Principe plus qu’un autre revient à Polariser notre Esprit et notre énergie, nous amène invariablement à surinvestir une ou plusieurs strates de l’existence plus que d’autres et ferme la voie de l’équilibre et du milieu, avec toutes les conséquences que cela peut avoir sur nos systèmes et notre environnement.

Les plans sur lesquels se sont assises les sociétés, et sur lesquels elles tentent de le rester, sont ceux qui sont liés à la survie, à la domination, la compétition et la séparation. Ce sont les premiers plans de la conscience et l’esprit de dualité.

Pour soutenir et asseoir le changement, c’est aussi, et avant tout, au niveau individuel que le retournement est à opérer

  • Equilibrer nos énergies, et nos systèmes
  • Dépolariser notre esprit,
  • Sortir des matrices (individuelles et collectives),
  • Reconnaître chacune et chacun comme notre frère et notre sœur en humanité,
  • Oeuvrer pour le bien commun dans le respect de tous ; dans une vision d’unité…

 

Le 21ème siècle sera donc Féminin et Spirituel, sinon il ne sera pas !